Tous les articles par CRWT

mars 2020, nos conférences annulées

En raison de l’épidémie de Coronavirus,

SARS-CoV-2  au microscope électronique

Le Cercle Richard Wagner 

de Toulouse Occitanie,

a le grand regret d’annuler  les conférences :

de Michel OLIVIE, à propos de Siegfried, qui devait avoir lieu le mardi 17 mars à la Maison de la Citoyenneté  5 rue Paul Mériel, 31000 Toulouse

d’Eric CHAILLIER sur Beethoven et Wagner qui devait avoir lieu le samedi 21 mars à  10h 30 au salon Blanc de l’Hôtel d’Assézat

Ces conférences seront reportées   à l’automne 2020.

 

 

 

 

 

 

 

D’autres propos sur le Parsifal du Capitole de Toulouse

Ils étaient à Toulouse pour ce Parsifal, tant attendu par les Toulousains et voici leurs impressions :

Marie Aude Roux du Monde

 

Hugues Rameau-Crays, de Classique c’est Cool

 

Catherine Jordy de Forum Opéra

 

Hubert Stoecklin de Classique News.com

A propos de Parsifal au Capitole de Toulouse

Pour ceux qui ont vu le Parsifal donné au Théâtre du Capitole

entre le 26 janvier et le 4 février 2020,

et pour ceux qui ne l’ont pas vu,

voici quelques critiques :

 

Concert Classique

 

La Dépêche

 

Les Echos

 

Le Figaro

 

Olyrix

 

Res Musica

Richard Wagner et Figaro

Le Figaro du 24 janvier consacre deux pages entières à la passion Wagner qui s’empare des maisons d’opéras françaises en cette année 2020.

Vous trouverez trois articles de la plume des chroniqueurs amoureux de l’opéra du Figaro

 

Par Thierry Hillériteau

 

Par Christian Merlin

 

 

Par Ariane Bavelier

Parsifal au Capitole de Toulouse

La nouvelle année 2020 débute sous un ciel clément et le Théâtre du Capitole et son directeur Christophe Ghristi nous font un immense cadeau avec leur nouvelle production de Parsifal.

Les wagnériens toulousains, mais aussi ceux des quatre coins de France et d’Europe, l’attendent avec impatience.

Il est vrai que Parsifal est rare sur la scène toulousaine, bien que la création française de Parsifal ait failli être toulousaine. En effet le directeur du Théâtre du Capitole, Justin Boyer prépare la création française de cette œuvre dès l’annonce de la fin, au 31 décembre 1913, de l’exclusivité des droits détenus par le Festspielhaus de Bayreuth, mais cette création n’eut pas lieu du fait de la guerre franco-allemande survenue en 1914.

Ce n’est qu’au cours de la saison 1927-1928 que les toulousains découvrirent le 21 avril 1928, cette œuvre qui rencontra un très grand succès, le grand ténor Paul Franz était le Parsifal d’une des deux distributions de la série de 6 représentations dirigées superbement par Aymé Kunck, à tel point que le directeur de l’Opéra de Paris, l’immense Jacques Rouché tenta, en vain de lui proposer de prendre la direction de l’orchestre de l’Opéra.

Au cours de la saison 1950-1951, Parsifal fut donné en français par une distribution totalement francophone.

Ce n’est que 10 ans plus tard que Parsifal, revint à Toulouse en version allemande, noté comme excellent, dans la Dépêche du Midi, Fritz Uhl était Parsifal et Rita Gorr Kundry sous la direction d’Arnold Quennet.

En mars 1969, sous la direction du  chef franco-hongrois Georges Sebastian, une belle distribution avec Karl Josef Hering (Parsifal), Isabel Strauss, Hubert Hoffmann, Eduard Wollitz et Gustav Neidliger enchante  le Capitole.

Enfin, la dernière apparition de Parsifal à Toulouse n’intervient pas sur la scène du Théâtre du Capitole de Toulouse, mais dans la salle qui accueille depuis 1974 régulièrement les concerts de l’Orchestre du Capitole et parfois les opéras, à savoir la Halle aux grains de Toulouse, qui à cette occasion se transforme en un lieu magique selon l’impression qu’en retirèrent ceux qui ont eu le privilège d’assister à ces représentations en mars 1987 (dont plusieurs membres du Cercle Richard Wagner de Toulouse pour lesquelles ces représentations furent peut-être à l’origine de leur passion pour ce compositeur, ou tout au moins y contribuèrent ). La mise en scène et les décors étaient de Jean-Pierre Ponelle, les costumes de Pet Halmen et la direction musicale de Michel Plasson, qui lors d’une de ses rares apparitions dans la ville rose, depuis son départ en 2003 citera cette production comme une de ses grandes émotions musicales dans notre cité. La distribution réunissait dans les rôles principaux, Heinz Jürgen Demitz (Amfortas), Gerold Scheder (Titurel), Peter Meven (Gurnemanz) Barry Busse (Parsifal), Anthony Raffel ( Klingsor) et Nadine Denize (Kundry).

Photo : JC Meauxsoone.

Ce n’est donc que 50 ans plus tard que la sublime musique de Parsifal résonnera dans la salle historique du Capitole de Toulouse dans une nouvelle production mise en scène par Aurélien Bory et dirigée par Franck Beermann avec une magnifique distribution.

                                       Aurélien Bory                 Franck Beermann

N.Schukoff

 

 

               Peter RoseSophie Koch

  Mathias Goerne

 

Pierre Yves Pruvot

 

Julien Veronese

En partenariat avec le Théâtre de la Cité – CDN Toulouse Occitanie, dans le cadre du Portrait/Paysage consacré à Aurélien Bory.

Diffusé sur France Musique le 29 février 2020 à 20h

Durée 5h30

26 janvier et 2 février 15h          28, 31 janvier et 4 février 18h

Les rendez-vous de janvier 2020 : Wagner et Luther

Le Cercle Richard Wagner  de Toulouse Occitanie,

vous propose

                                                            

le samedi 11 janvier

à  10h 30

au salon Blanc de l’Hôtel d’Assézat

la conférence donnée par

Gilles Demonet

Professeur à Paris Sorbonne,
Responsable de Master, Administrateur et gestion de la Musique,
Directeur  de l’Institut de recherche en musicologie

 

à propos de

Luther et Wagner

 

 

WAGNERWELT, janvier 2020

L’Opéra de Brisbane en Australie

propose trois cycles du Ring en 2020 :
1 er cycle : du 10 au 16 novembre 2020
2ème cycle du 19 au 20 novembre 2020
3 ème cycle du 28 au 5 décembre 2020.

La direction est assurée par Philippe Auguin,

la mise en scène Chen Shi-Zheng


avec parmi la distribution, Stefan Vinke, Andreas Conrad, Allison Oakes, Rosario La Spina, Anna Louise Cole.
Les prix vont de 2200, 1800 à  1000 dollars
Les adhérents des cercles internationaux sont prioritaires à partir du 13 juin 2020 pour les réservations.

 

Wladimir Jurowski

Wladimir Jurowski dirigera un ring complet avec le London Philharmonie Orchestra au «Southbank Center ’s Royal Festival Hall à Londres en 2021.
Les réservations commencent le 4/11/2019.

 

Klaus Florian Vogt,

Pendant les représentations de Lohengrin qui ont commencé à Hambourg à partir du 22 décembre K F Vogt a eu l’honneur d’être nommé « Hamburger Kammersänger ».

 

Le Teatro Massimo de Palerme

Le Teatro Massimo de Palerme présente Parsifal en janvier 2020. Changement important dans la distribution, en effet ce ne sera plus Eva Maria Westbroek qui interprètera Kundry mais notre    compatriote

Catherine Hunold.

 

Le metteur en scène Harry Küpfer est décédé à l’âge de 84 ans le 30 décembre 2019. Harry Kupfer était une des personnalités emblématiques du Regietheater. Il avait mis en scène notamment la Tétralogie en 1988 au festival de Bayreuth.

 

Un Ring à l’Opéra Royal de Versailles!!

Le Ring est prévu à partir de juillet 2020 et sur 4 ans en version de concert. Ce projet coïncidera cet été avec les 250 ans de la salle et en 2024 ( année où il prend fin ) avec les 150 ans de l’achèvement du cycle opératique.

 

Tugan Sokhiev

 Tugan Sokhiev, chef d’orchestre russe d’origine ossète qui est à la tête de l’Orchestre du Capitole de Toulouse depuis 2008 restera à sa tête jusqu’en 2021.

Poésie d’Isolde

Isolde  par Gaston Bussière

Nina Stemme a été récompensée du prix Birgit Nilsson le 11 octobre 2018. Ce prix, voulu par la cantatrice elle-même quelque temps avant sa disparition, est décerné tous les deux ou trois ans à l’Académie Royale de Stockholm. Placido Domingo en2009, Ricardo Muti en 2011, l’orchestre Philarmonique de Vienne 2014. Le prix Birgit Nilsson est doté de la somme d’un million de dollars. Continuer la lecture de Poésie d’Isolde