Archives de catégorie : Conférences

Les rendez-vous de janvier 2023 : RIENZI – PARSIFAL

Les Mardi de Mériel

le mardi 10 janvier  2023

à 18 heures

présentation de  RIENZI 

par Annie LASBISTES

à la Maison de la Citoyenneté

5, rue Paul Mériel, Toulouse,

Entrée libre Rienzi au théâtre du Capitole en 2012
Les Samedi de Mériel

le samedi 21 janvier  2023

à 14 heures 30

à la Maison de la Citoyenneté

5, rue Paul Mériel, Toulouse,

le cercle de  Toulouse Occitanie

propose la conférence 

à propos de Parsifal

donnée par 

Eric EUGENE 

Eric Eugène diplômé de Sciences-po Paris et docteur en droit (Paris II) a enseigné de 1975 à 2013, le droit administratif (à Paris XIII-Orsay), les institutions politiques françaises et européennes (à Paris IV-Sorbonne) et animé un séminaire de master 2 intitulé « Les conséquences des phénomènes de lobbying sur la vie démocratique » à Paris II-Panthéon et à Paris X-Nanterre.

Après des études complètes de théologie à la faculté de théologie catholique de Strasbourg, Eric Eugène vient de soutenir avec succès, une thèse de théologie intitulée :

Wagner Réformateur.  Le christianisme dans la pensée wagnérienne.

A côté des publications liées à son activité professionnelles, Eric Eugène a publié plusieurs livres et divers articles sur Wagner :

Les idées politiques de Richard Wagner et leur influence sur l’idéologie allemande, Paris, Les Publications universitaires, 1978,

Wagner et Gobineau. Existe-t-il un racisme wagnérien ? Paris, le cherche midi éditeur, 1998,

Richard et Cosima Wagner-Arthur Gobineau. Correspondance (1880-1882). SaintGenouph, librairie Nizet, 2000.

et divers articles sur Wagner pour l’Avant-Scène-Opéra mais surtout un article sur « Wagner et Gobineau » pour les programmes du Festival de Bayreuth de 2002. Eric Eugène a  également assuré la critique lyrique de la revue Passages pendant une demi-douzaine d’années.

Ecoute comparée du Siegmund de la Walkyrie

Le Cercle Richard Wagner 

de Toulouse Occitanie,

a proposé

le samedi 10  décembre 2022

de 10h30  

à la Maison de la Citoyenneté
5, rue Paul Mériel 

l’écoute comparée du rôle de Siegmund du premier acte de la Walkyrie à travers deux passages de la scène 3,  de ce rôle chantés par de grands chanteurs l’ayant pour la plupart d’entre eux abordés au festival de Bayreuth.

Ein Schwert…

Wintersturme

L’ordre de passage déterminé par tirage au sort a été le suivant :

Placido Domingo (1941), avec l’orchestre de la Scala  dirigé par Ricardo Muti ( 1994)

Jonas Kaufmann (1969), avec l’orchestre du Marinsky, dirigé par Valéy Gergiev ( 2011)

Ramon VInay (1911-1996) avec l’orchestre du festival de Bayreuth dirigé par Joseph Keilberth (1953)

Jon Vickers (1926-2015) avec l’orchestre du festival de Bayreuth dirigé par Hans Knapperbusch (1958)

Jon Vickers – tenor

 

James King  (1925-2005 )avec l’orchestre philharmonique de Vienne dirigé par Georg Solti (1965)

Ludwig Suthaus (1906-1971) avec l’orchestre philharmonique de Vienne dirigé par Wilhelm Furtwängler (1954)

Siegfried Jérusalem (1940) avec la StaatsKapelle de Dresde dirigée par Marek Janowski (1981)

Ces auditions ont été complétées par celle de  Lauritz Melchior (1890-1873) dans l’enregistrement de 1935 du premier acte avec l’orchestre philharmonique de Vienne dirigé par Bruno Walter.

Vous pouvez les entendre ci-dessous:

Ein Schwert…

Placido Domingo,

Jonas Kaufmann,

Ramon VInay

Jon Vickers

James King

Ludwig Suthaus

Siegfried Jerusalem

 

Wintersturme

Placido Domingo,

Jonas Kaufmann,

Ramon VInay

Jon Vickers

James King

Ludwig Suthaus

Siegfried Jerusalem

Dans le premier extrait, EinSchwert… c’est James King qui recueille le plus de suffrages devant Jon Vickers  puis Jonas Kaufmann et Ramon Vinay à égalité .

Dans le second extrait, Wintersturm…. ce sont Jonas Kaufmann et Ludwig Suthaus à égalité, qui recueillent le plus de suffrages devant Jon Vickers  puis James King.

Et voici les enregistrements fait par Lauritz Melchior en 1935

Le Ring du centenaire ce 26 novembre, table ronde autour du Journal de travail de Patrice Chéreau

Le Cercle Richard Wagner 

de Toulouse Occitanie,

vous propose

le samedi 26 novembre 2022

de 10h à 12h  et  de 14h à 16h

à la Maison de la Citoyenneté
5, rue Paul Mériel

(Près de la Place Occitane, entre la rue Saint Jérôme et la rue Maurice Fonvieille.),

en collaboration avec les éditions Actes Sud

à l’occasion de la publication

du 4ème tome du Journal de travail

de Patrice Chéreau

une table ronde

animée par Michel Olivié, 

avec la participation de  Julien Centres  des éditions Actes Sud qui a réalisé cet ouvrage à partir  des archives Patrice Chéreau de l’IMEC (Institut Mémoires de l’édition contemporaine) et de

 Jean-Jacques Cubaynes,

Bernadette Fantin-Epstein

 Cristiane Blémont

 

 

 

 

 

 

Julien Centres est doctorant en histoire à l’université Paris I – Panthéon-Sorbonne et prépare, sous la direction de Myriam Tsikounas, une thèse intitulée L’écriture de l’histoire dans l’œuvre de Patrice Chéreau.
Il a œuvré à la publication des trois premiers volumes de Journal de travail.

Le tome 4 du Journal de travail de Patrice Chéreau, qui concerne les années 1974-1977, est en grande partie consacré à la production de L’anneau du Nibelung, dont Patrice Chéreau a réalisé la mise en scène à l’occasion du centenaire de la première représentation du Ring à Bayreuth mais comporte également   les notes de travail de «Lear» d’Edward Bond, de «Loin d’Hagondange» de Jean-Paul Wenzel, ains que des écrits relatifs à la reprise de «La Dispute» de Marivaux et des «Contes d’Hoffmann» de Jacques Offenbach et de Jules Barbier.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Le Journal de travail de Patrice Chéreau est en vente à la libraire Ombres blanches.

La Wartburg dans l’imaginaire wagnérien, Jean-François Candoni

Le Cercle Richard Wagner  de Toulouse Occitanie,

vous propose

le samedi 29 octobre 2022

à  14h 30

à la Maison de la Citoyenneté
5, rue Paul Mériel.
Près de la Place Occitane,

entre rue Saint Jerôme et rue Maurice Fonvieille.

la conférence

La Wartburg dans l’imaginaire wagnérien,

de Luther à Tannhäuser.

donnée par

Jean-François CANDONI

Jean-François Candoni, ancien élève de l’ENS Saint-Cloud, agrégé d’allemand, est professeur en civilisation et histoire culturelle allemandes à l’université Rennes 2.

Spécialiste d’esthétique musicale et de l’histoire de l’opéra allemand, il a notamment publié : Penser la musique au siècle du romantisme (PUPS 2012), Les Grands centres musicaux du monde germanique (PUPS 2014, avec L. Gauthier), Klang – Ton – MusikTheorien und Modelle (national) kultureller Identitätsstiftung (Meiner Verlag 2014, avec W.G. Schmidt et S. Pesnel), Verdi/Wagner : images croisées (PUR 2018, avec H. Lacombe, T. Picard et G. Sparacello), Austria und Germania am Golf von Neapel (Cultura tedesca 2020, avec S. Pesnel). Il a également publié une nouvelle édition de Ma vie de Richard Wagner (Gallimard, 2013) et collabore régulièrement à la revue L’Avant-Scène Opéra.

Jean-François Candoni, nous fait le plaisir de revenir au Cercle de Toulouse pour  cette nouvelle conférence après les brillantes conférences données par le passé à notre Cercle  ( vous pouvez en relire certaines dans nos revues).

Beckmesser, et la théorie du formalisme musical,
L'actualité du mythe dans le Nibelungen,
La religion dans l'Art,
L’Italie de Wagner,
Parsifal, le théâtre et le sacré. A propos de l’aura de l’ultime drame wagnérien,

Richard Wagner au CRWT au mois de mai

Le mardi 10 mai 2022 à 18h

à la Maison de la Citoyenneté

5, rue Paul Mériel, Toulouse,

le cercle Richard Wagner de Toulouse 

 reçoit 

Christophe Ghristi,

directeur du Théâtre du Capitole

qui présentera

la saison 2022-2023

du Capitole de Toulouse

 

Le samedi 14 mai 2022 à 10h30

à l’Hôtel d’Assézat, 

Salle Clémence Isaure

le cercle Richard Wagner de Toulouse 

propose 

la conférence d’Eric Chaillier

Wagner et Beethoven

 

 

Proust écrivain de la musique, Cécile Leblanc, samedi 16 avril 2022

la conférence du samedi 16 avril

10h30

initialement prévue à l’Hôtel d’Assézat change de lieu :

transfert de lieu,

à la Maison de la Citoyenneté
5, rue Paul Mériel.
Près de la Place Occitane,

entre rue Saint Jerôme et rue Maurice Fonvieille.

 

La conférence

Proust, écrivain de la musique

 

est donnée par

Cecile Leblanc

Agrégée de lettres classiques, Cécile Leblanc est maître de conférences à la Sorbonne-Nouvelle-Paris 3 ,  habilitée à diriger des recherches, directrice du Département Langues, Littératures, cultures et sociétés étrangères. Elle est spécialiste des rapports entre musique et littérature à la fin du XIXe siècle. Elle est notamment l’auteur de Wagnérisme et création en France, 1883-1886 (Champion, 2005) et a co-dirigé Le wagnérisme dans tous ses états: 1913-2013 (Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2016). Elle a participé à l’Encyclopédie Wagner (Actes Sud, 2010).

Elle se consacre depuis quelques années à la critique musicale chez Proust et plus généralement à la question de la musique dans la Recherche: voir notamment « Proust et la bande à Franck », dans Proust face à l’héritage du XIXe siècle, sous la direction de N. Mauriac Dyer, P.-E. Robert et K. Yoshikawa (Presses de la Sorbonne-Nouvelle, 2012) et « Saint-Saëns, le diable déguisé de la Recherche », Bulletin d’informations proustiennes, n° 46, 2016.

Son ouvrage Proust écrivain de la musique. L’allégresse du compositeur (Turnhout, Brepols, coll.«Le champ proustien», 648 p.) est sorti en 2017.

La conférence du 12 mars 2022 à propos de la Walkyrie

la conférence du samedi 12 mars

initialement prévue à l’Hôtel d’Assézat change de lieu :

Attention:

transfert
d’horaire et de lieu,
14h30
à la Maison de la Citoyenneté
5, rue Paul Mériel.
Près de la Place Occitane,

entre rue Saint Jerôme et rue Maurice Fonvieille.

La conférence

  DE L’ANNONCE DE LA MORT

 (LA WALKYRIE ACTE II)

 

est donnée par

Jean-Jacques Cubaynes

 Jean-Jacques Cubaynes, artiste lyrique est  Directeur artistique du festival Déodat de Séverac et de nombreuses manifestations musicales à Toulouse.